QU'EST-CE QUE LE KILIM AU JUSTE ?

OH MY KILIM

Le kilim est un tapis dépourvu de velours car il est brodé au lieu d'être noué. A l'origine, ce mot turc signifie "tapis tissé à plat".

Au sens plus large, le terme regroupe les tissages double-face, réversibles, utilisés avant tout à des fins domestiques et utilitaires. Tissés par des nomades, le kilim se présentait sous forme de tapis de sols, entrées de tentes, tentures pour diviser les yourtes, tapis de table, couvertures, selles de chevaux, sacs, couvertures de coffres, etc.

Couleurs, motifs, dessins, la symbolique des kilims ne doit rien au hasard. Chaque tribu possède un langage propre qui lui sert d'identité.

Cet art au savoir-faire ancestral demeure le propre des femmes depuis son avènement. Les techniques du filage de la laine, du tissage et la confection des teintures sont restées les mêmes depuis des millénaires.

De nos jours, le kilim peut s'utiliser par terre, sur les murs, en jeté de canapé, en tête de lit, en rideaux ou même en accessoire de mode. Des œuvres abstraites et profondes qui nous font voyager à leur contact.